6 erreurs (financières) à éviter pour que votre couple perdure!

  • Par Émilie Gagnon
  • 19/08/2022

Comme vous le savez maintenant, l’argent est la cause #1 des séparations! Mais alors, que faire pour que l’argent et/ou les problèmes d’argent ne cause pas la perte de votre couple à vous aussi? Ayant toujours à cœur de vous aider dans vos finances et dans votre vie en générale, nous vous présentons 6 erreurs (financières) à éviter pour que votre couple perdure de façon saine et harmonieuse. Psst! Ce sont des recommandations, chaque couple est libre de gérer ses finances à sa façon. 

 

Erreur #1 Mettre tout son argent dans un compte conjoint

On peut penser que mettre l’ensemble de notre argent dans un compte commun est LA solution pour faciliter les paiements et pour nos projets à long terme, par exemple, l’achat d’une maison.

Ses conséquences: Si on n’a pas la même façon de gérer l’argent pour nos dépenses personnelles, cela peut engendrer des conflits! En effet, on a l’impression que l’autre fait des achats inutiles avec notre argent, il désapprouve le moindre petit luxe qu’on souhaite se payer, etc. De plus, c’est imprudent sur le plan financier ; si l’un des conjoints décède ou devient inapte, le compte conjoint est gelé jusqu’à ce que toutes les étapes légales aient été réglées. Le compte conjoint peut aussi devenir objet de saisie si l’un des partenaires est mauvais payeur.

Pour l’éviter: Vous pouvez avoir un compte conjoint pour les dépenses communes, mais conservez chacun un compte personnel que vous pourrez gérer en toute autonomie.

 

Erreur #2 Diviser les dépenses du couple/famille à parts égales, même si on n’a pas le même salaire

Partager les paiements peut très bien fonctionner pour certains couples. Cependant, ça peut être la cause de conflits sur le long terme, surtout si le revenu de chacun est inégal, par exemple,  si le conjoint #1 gagne 40 000 $ et le conjoint #2, 20 000 $.

Ses conséquences: L’un des conjoints aura toujours un revenu inférieur. Si l’un doit se serrer la ceinture pour maintenir le même train de vie que l’autre, des frictions peuvent s’installer à long terme

Pour l’éviter: On équilibre la situation en divisant les dépenses communes au prorata des salaires. À cet effet, le conjoint qui gagne 40 000 $ assumera les ⅔ des dépenses domestiques, et l’autre paiera le 1/3 restant (si on considère un revenu total dans couple de 60 000$).

 

Erreur #3 Ne pas parler d’argent avec son/sa conjoint(e)

Parler d’argent ça peut être intimidant. Cependant, ce sujet devrait inévitablement être abordé dans la relation, et ce le plus tôt possible. 

Ses conséquences: Des conflits apparaissent, surtout si nos positions diffèrent beaucoup. Par exemple, si le conjoint #1 est plus dépensier alors que le conjoint #2 prend la notion d’épargne à cœur. 

Pour l’éviter: On établit ensemble un budget, ce qui nous oblige à discuter de notre situation financière, de nos priorités et de nos objectifs. La gestion budgétaire devient une responsabilité commune.

 

Erreur #4 Vivre au-dessus de ses moyens

Notre société de surconsommation nous pousse parfois à faire des achats non rationnels. Il est tentant de vouloir mener une vie ‘’de riche’’, et les cartes de crédit nous facilitent la tâche. Toutefois, derrière ce train de vie si attrayant se cache un piège, l’endettement. 

Ses conséquences: L’endettement est une source importante de stress, qui peut mettre le couple en péril.

Pour l’éviter: On ajuste le budget dès que la situation du couple change, par exemple, lors de l’achat d’une maison, d’une modification de salaire ou de l’arrivée d’un enfant. Limitez également les achats à crédit et posez-vous la question : ‘’en ai-je vraiment besoin?’’.

 

Erreur #5 Gérer seul(e) son budget

Même la science le dit : les opposés s’attirent! Un conjoint est meilleur dans la gestion budgétaire alors que le second préfère la planification des loisirs, il n’y a aucun problème à avoir ses forces et faiblesses. Cependant, la gestion d’un budget en couple, ça se fait à deux!

Ses conséquences: Une certaine hostilité peut s’installer peu à peu dans le couple ; le conjoint passif sent qu’il n’a aucun contrôle sur les finances, et celui qui est plus actif a l’impression que toute la responsabilité repose sur ses épaules.

Pour l’éviter: Mettez les choses au clair et établissez qui fait quoi. Par exemple, l’un est meilleur avec les chiffres? Il peut bien, dans ce cas, gérer le gros des finances. À condition que cela convienne à l’autre, qui assumera d’autres responsabilités dans le couple. L’important est que les deux conjoints soient minimalement impliqués dans la gestion de leur finance.

 

Erreur #6 Ne pas s’entendre sur la manière d’éduquer financièrement les enfants 

Ses conséquences: L’argent, tout comme l’éducation des enfants, constitue un sujet potentiel de discorde. Alors, lorsque les deux thèmes se superposent… Ce n’est plus seulement la gestion des sous qui est en cause, mais aussi les valeurs qu’on souhaite transmettre à notre progéniture. 

Pour l’éviter: On établit ensemble des règles familiales pour la gestion de l’argent destiné aux enfants. Par exemple, qu’est-ce qu’on leur paie, et jusqu’à quel âge? Dans le cas d’une grosse dépense, notre ado doit-il en assumer une partie?

 

C’est tout pour cet article et nos propositions d’astuces. 

Si vous avez aimé ce contenu et/ou si vous pensez que cet article peut aider une personne de votre entourage, n’hésitez pas à le partager autour de vous !

Vous aimeriez être accompagné pour revoir vos finances et votre budget suite à votre séparation ? Ou pour toute autre question concernant vos finances personnelles ? Nos experts financiers sont là pour vous aider !

Prenez rendez-vous pour une rencontre gratuite de 30 minutes avec nous au lien suivant : https://zcu.io/7lEX

 

 

0
    0
    Votre panier
    Panier videRetour au site